Tuto Tags avec Magical et Pâte de structure

Aujourd’hui on combine les plaisirs sur des petits formats pour s’amuser encore plus !

Les poudres colorantes Magical par Lindy’s Stamp Gang et les pâtes de structure et à effets sont de la partie… Let’s go…

Comme vous le constatez je fais un peu ma faignante, j’utilise un die pour découper mes tags, mais ainsi je suis sûre de les faire de la même taille, c’est plus cohérent parfois si on veut les ajouter dans un album commencé il y a longtemps (on sait qu’on a sûrement utilisé ce die déjà dans cet album car c’est notre habitude on n’a pas besoin de retourner mesurer)

Mais pour le papier c’est un choix murement réfléchi, bien sûr si on dit qu’on utilise les poudres, on sait qu’on va pas mal mouiller, alors le maya peut résister mais en cours de route vous aurez l’impression de le voir « fondre » ce n’est pas très agréable, le papier « Le Rouge » me parait vraiment très polyvalent pour cet usage même si j’essaierai sûrement bientôt des papiers « mixed media » chez Hahnemühle. Encore mieux serait le papier Acrylic chez Clairefontaine qui lui ne bougera pas d’un poil c’est garanti !

Côté pâte :

  • la pâte blanche craquelée, ici chez Stamperia mais honnêtement quelle que soit la marque je pense qu’il y a peu de différence.
  • la modeling paste Finnabair, une pâte très onctueuse, sans aucun grain, sa consistance pâte permet de bien réussir les pochoirs avec des motifs bien nets contrairement à ce qu’on aurait avec du gesso, la « cream paste » Stamperia est sensiblement identique
  • la Crushed Ice serait plutôt à classer dans les pâtes à effet, en fait c’est un gel transparent avec de minis billes transparentes à l’intérieur, j’adore !

Côté pochoir :

  • j’ai ajouté dans la boutique deux inédits des box du mois de février et de mars à l’occasion de ce tuto, je ne vous dit pas que je les aime beaucoup ça ne sert à rien vous le savez déjà !!!

Et bien voilà il n’y a plus qu’à jouer maintenant ! il n’y a pas grand chose de plus à savoir sur ces produits, il faut les utiliser pour les apprivoiser et vous trouverez la façon qui vous plait le plus pour vous en servir, quoi qu’il en soit une chose est sûre, les « magical » sont des petites poudres très polyvalentes !

Pour tous ces tags j’ai utilisé un lot de magical ici le go grease lightnin, l’encre Distress ink Rusty Hinge, des rubans de velours Tim Holtz, l’agrafeuse avec agrafes colorées, des strass autocollants collectionnés au fil des ans et la collection de papier « Warm Home« 

dispo dès mercredi 15 septembre à 18h30

2 commentaires sur « Tuto Tags avec Magical et Pâte de structure »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s